Patrick Deville, derrière la ligne d’horizon

Voyageur hanté, écrivain talentueux, Patrick Deville, dont le dernier roman Peste & Choléra a été couronné par le prix Femina à l’automne dernier, passe son existence à repousser la ligne d’horizon, à faire converger ses jours vers de multiples points de fuite. Pourtant, entre deux séjours très éloignés, cet éternel errant aime retrouver à Saint-Nazaire son nid d’aigle sur l’embouchure de la Loire. De là, il regarde incessamment la rencontre des eaux, les étraves qui les fendent, le sillage large des paquebots qui s’éloignent pour toujours.

Catégorie:

Ajoutez votre réaction