Maquis et résistance

En 1943, apparaissaient les premiers maquis en Bretagne. Pénalisés par le manque d’armes et victimes de la répression allemande et vichyste, mais s’appuyant sur la solidarité au quotidien des habitants, ils ont marqué l’imaginaire. S’il est relativement tardif, le phénomène
maquisard est important, alimentant les quelque 35 000 FFI bretons qui participent à la libération rapide de la région en août 1944.

Catégorie:
Mots clef:

Une Réaction à “Maquis et résistance”

Ajoutez votre réaction