La triple vie d’Édouard Lebeurier

Édouard Lebeurier, “père de l’ornithologie bretonne”, a fait don, à son décès en 1986, de ses archives et de son magnifique herbier à François de Beaulieu, fortement impliqué dans la protection des landes dans les monts d’Arrée. François de Beaulieu dresse un portrait de ce naturaliste discret et rigoureux, pionnier de la protection de la nature en Bretagne. Au cours de sa longue vie, Édouard Lebeurier n’a jamais cherché à se mettre en avant et c’est peut-être ce qui a contribué à faire de lui une légende.

Catégories:

Ajoutez votre réaction