Denise Le Dantec, la dame de Villa Brune

Depuis son enfance dans les Côtes d’Armor, à Trémel, Denise Le Dantec dessine et peint. L’incendie de la ferme familiale dans la nuit du 3 au 4 août1942 bouleverse son existence et elle en garde une cicatrice profonde. Cet événement tragique déterminera pour beaucoup sa vocation d’écrivain et d’artiste peintre qui construit et déconstruit comme le faisait sa grand-mère lui contant les trésors perdus de la maison. Aujourd’hui, les pages de ses carnets à dessin disent tout l’art du peintre et sa capacité joyeuse à s’émouvoir de la beauté sereine de l’ordinaire.

Catégories:
Cet article vous intéresse ?    Achetez le numéro    Abonnez-vous

Ajoutez votre réaction