L’autopsie d’une dame de coeur

En 2014, au couvent des Jacobins à Rennes, les archéologues découvrent le sarcophage en plomb d’une femme décédée en 1656. Son état de conservation est exceptionnel. Elle a été identifiée et autopsiée. Il s’agit de Louise de Quengo. Son adn et ses vêtements sont une mine d’or pour la médecine et l’histoire.

Catégorie:
Cet article vous intéresse ?    Achetez le numéro    Abonnez-vous

Ajoutez votre réaction