EDITO – Un chant à la liberté

Hélène Viannay, fondatrice de l’école des Glénans, aurait eu un siècle en 2017. L’association fête ses soixante-dix ans cette même année. Deux anniversaires qui se rejoignent et se renforcent l’un l’autre, à l’heure où, comme le raconte la journaliste Gwenaëlle Abolivier, l’école emblématique est à la croisée des chemins. Il est justement temps de rappeler et de renouer avec son histoire qui est presque trop belle, généreuse et sincère. C’est un chant à la liberté, à l’allégresse retrouvée, à l’insouciance et à la joie de vivre.

Catégorie:
Cet article vous intéresse ?    Achetez le numéro    Abonnez-vous

Ajoutez votre réaction