Le calvaire de graviers de la Grande Pêche

Au xixe siècle, et au début du xxe, les graviers sont des enfants
embarqués pour la saison de pêche à Terre-Neuve. Sur les
grèves de Saint-Pierre-et-Miquelon, ils sèchent la morue dans
des conditions proches de l’esclavage. Un sort oublié.

Catégorie:
Cet article vous intéresse ?    Achetez le numéro    Abonnez-vous

Ajoutez votre réaction