Nathalie Dérouet, rêve de terre et d’eau

À Douarnenez, les céramiques de Nathalie Dérouet viennent avec la lumière du Finistère et rêvent de lointains. Les lignes simples et épurées se superposent, racontent tout aussi bien les rivages de l’océan que les horizons de mer japonais. Cette artiste recherche une voie subtile, personnelle et nouvelle qui allie l’utile au beau.

Catégories:
Cet article vous intéresse ?    Achetez le numéro    Abonnez-vous

Ajoutez votre réaction