Les baraques d’après-guerre en Bretagne

Cette année marque non seulement le soixante-quinzième anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale mais aussi celui de la construction des toutes premières baraques destinées à loger les sinistrés de la guerre et leurs familles. Pour parer à une crise du logement sans précédent, le gouvernement français avait à l’époque préconisé une solution rapide et relativement simple à mettre en place : ériger des cités provisoires de baraques. Ainsi, la Bretagne vit ses villes détruites par les bombardements se parsemer de milliers de maisons préfabriquées. Certaines sont toujours debout, habitées et choyées. Au gré de rencontres avec des habitants de baraques et de passionnés, découverte d’une histoire architecturale et sociale peu connue et éclairage sur un patrimoine fascinant en voie de reconnaissance.

Catégorie:
Cet article vous intéresse ?    Achetez le numéro    Abonnez-vous

Ajoutez votre réaction