Yves-Marie Péron dans la douceur du ciel

À la chapelle des Ursulines, à Lannion, la peinture d’Yves-Marie Péron impose la force de son bleu, la rudesse du monde élémentaire et lapidaire, par elle saisies au vif. Elle est miroir. Et énigme.

Catégorie:
Art
Cet article vous intéresse ?    Achetez le numéro    Abonnez-vous

Ajoutez votre réaction