Paul Bloas, oeuvre majuscule et précaire

La chapelle des Ursulines, à Quimperlé, accueille jusqu’au 4 octobre l’indiscipliné Paul Bloas, peintre brestois de l’éphémère, aux géants de papier et aux méduses allégoriques.

Catégorie:
Art
Mots clef:
Cet article vous intéresse ?    Achetez le numéro    Abonnez-vous

Ajoutez votre réaction