EDITO-Dans la lumière crue et limpide

Le printemps est là. Il nous a semblé qu’un peu de changement dans les pages d’ArMen s’imposait.Il ne s’agit nullement de bouleversements majeurs mais simplement d’un souhait profond de vous rendre la lecture encore plus agréable et confortable. Quelques métamorphoses donc sur la forme − un corps de caractère un peu plus grand, un passage à deux colonnes au lieu de trois, le fond, lui, reste inchangé, fidèle à la philosophie des débuts…

Catégorie:
Cet article vous intéresse ?    Achetez le numéro    Abonnez-vous

Ajoutez votre réaction