EDITO : des territoires différents par nature

Une autre vie s’invente ici. Tel est le leitmotiv de la cinquantaine de parcs naturels régionaux qui ont essaimé depuis plus de cinquante ans et qui couvrent 15 % du territoire français. Le plus ancien, celui de Scarpe-Escaut, dans le Nord-Pas-de-Calais d’alors, a précédé de peu celui d’Armorique qui fêtera ses cinquante ans en 2019. Lui succède très vite celui de Brière. François de Beaulieu revient aux origines mêmes de l’idée et du rêve. Celle “d’un homme extraordinaire, Michel-Hervé Julien”, ornithologue averti, considéré comme le pionnier
du mouvement associatif régional de défense de la nature et de l’environnement, cofondateur avec Albert Lucas de la Société pour l’étude et la protection de la nature en Bretagne, aujourd’hui l’association Bretagne vivante.

Catégorie:
Cet article vous intéresse ?    Achetez le numéro    Abonnez-vous

Ajoutez votre réaction