Virginie de la Sablière, une fleur est née

Son père Christian a consacré sa vie à Boutiguéry et elle a l’intention d’en faire de même. En ce parc à l’anglaise, sur les rives de l’Odet, Virginie de la Sablière a contracté le virus du végétal. 40 000 rhododendrons et azalées aux couleurs éblouissantes s’épanouissent en ce mois de mai. C’est le pic de floraison de l’année. Le bal est ouvert.

www.boutiguery.fr

Catégories:
Mots clef:
Cet article vous intéresse ?    Achetez le numéro    Abonnez-vous

Ajoutez votre réaction