Le repassage de coiffe

La coiffe bretonne, symbole d’identité d’une région mais surtout de la femme qui la porte. Grâce à elle, on sait tout d’un simple regard : le lieu, le jour de la semaine et surtout le terroir d’origine. Mais pour “lire” la coiffe, encore faut il qu’elle soit repassée et amidonnée, conditions absolues pour qu’elle puisse être posée sur les cheveux. Au-delà de la technique, le repassage des coiffes est un art qui donne sa forme à un morceau d’étoffe, un art où le geste et le savoir-faire assurent vie et sens au textile qui resterait anonyme sans la main savante.

Catégorie:
Mots clef:
Cet article vous intéresse ?    Achetez le numéro    Abonnez-vous

Ajoutez votre réaction