La légende de Bonnie Prince Charlie

Depuis les années 1970, l’interceltisme est une réalité en matière musicale, mais elle reste largement à construire sur le plan de la recherche historique. C’est encore plus vrai entre la Bretagne et l’Écosse qui sont les deux pays celtiques les plus éloignés géographiquement. Les aventures de Bonnie Prince Charlie, qui inspirèrent tant la littérature écossaise, sont la parfaite illustration de cette méconnaissance réciproque. Sans les Irlandais de Bretagne, le soutien des armateurs nantais et de la marine bretonne, le dernier des Stuart n’aurait jamais pu mener à bien son entreprise de reconquête des couronnes d’Écosse, d’Angleterre et d’Irlande, ni reprendre la mer pour la Bretagne un an plus tard, suite à la défaite de Culloden. En quittant Saint-Nazaire le 22 juin 1745, il rentre dans la légende sous le nom de Bonnie Prince Charlie.

Catégorie:
Cet article vous intéresse ?    Achetez le numéro    Abonnez-vous

Ajoutez votre réaction