Le monde ferroviaire breton : la vitesse comme idéal

En plus de cent cinquante années à transporter hommes et marchandises, le chemin de fer n’a cessé de gagner du temps pour rapprocher la Bretagne de Paris. Un exercice délicat à gérer : de nombreuses dessertes ont disparu alors que perdure le souvenir du train synonyme de désenclavement.

Catégorie:
Cet article vous intéresse ?    Achetez le numéro    Abonnez-vous

Ajoutez votre réaction